6. l’amour altruiste

L’interdépendance n’est pas une simple vision de l’esprit : c’est un système à activer et cultiver de manière pragmatique et qui demande de l’énergie. En effet, savoir ce qu’il faut faire pour résoudre la souffrance de quelqu’un (l’empathie) ne suffit évidemment pas à agir. En proie au doute, à la paresse, à la lâcheté, l’Homme n’agit pas. Ce qui le pousse à agir sans se trouver des excuses pour ne rien faire, c’est la compassion, l’amour altruiste.
L’amour altruiste n’implique pas de se mettre soi-même de côté, de s’aimer moins qu’autrui, au contraire : on ne serait pas d’une grande aide si l’on se maltraitait soi-même, si l’on ne prenait pas soin de la première personne qui peut aider autrui, qui est évidemment soi-même dans un premier temps. L’amour altruiste impose donc que l’on se préoccupe de soi-même, que l’on cultive les choses qui apportent un bien-être personnel (sans tomber dans l’excès de l’égocentrisme), afin d’être suffisamment fort pour servir un équilibre entre son bonheur à soi et celui de chaque personne que l’on croise, rencontre, côtoie. Une personne heureuse est une personne forte qui peut aider, et une personne altruiste est une personne heureuse d’aider : son énergie d’action se fabrique alors pendant son action sans jamais être déficitaire.
Puisque l’on doit puiser dans ses ressources affectives pour exprimer de l’altruisme, il apparaît donc comme logique de s’accorder mutuellement de l’attention et de ne pas punir celui qui n’est pas altruiste, puisqu’il le serait probablement s’il disposait de ressources, s’il y était encouragé. Dans un tel paradigme, il n’y a pas de bouc émissaire : chacun prend ses responsabilités et aide les autres à prendre les leurs sans les juger, seulement en les encourageant. Sans affection et sans émotion positive, la connaissance et l’intelligence ne peuvent pas être vraiment utiles, ni à son porteur, ni à aucun autre bénéficiaire.

Face à sa conscience, l’inaction de l’altruiste serait une torture. Agir, c’est aimer. Aimer, c’est agir.

– pour Didier

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s